On ne se lasse pas des performances du plus international des toulousains, j’ai nommé Al’Tarba ! Retour sur l’un de ses premiers apocalypses Abstract Hip Hop :