Par cette belle journée ensoleillée, évadez vous au rythme hypnotique de l’année 1969. Si le son est logique et mathématique, les interprétations sont infinies. Ode à la noirceur de l’âme ou comptines enfantines, l’oreille n’en fait qu’à sa tête.