Cette semaine, l’anglaise Lady Leshurr débarque pour la première fois à Toulouse, à l’occasion de l’inauguration du Phare. Icône mainstream ou grande kickeuse ? Un peu des deux… en tout cas on y sera !

Une chose est sûre, Lady Leshurr est loin d’être une petite nouvelle sur la scène grime en Grande-Bretagne.
Elle s’est fait connaître en 2011 via YouTube avec son couplet (de Busta Rhymes) dans « Look At Me Now » de Chris Brown. Une vidéo conçue est réalisée pour buzzer. Les anglais sont conquis.

Voyant en elle une potentielle concurrente à Nicki Minaj, certains majors US l’encouragent à signer, comme la structure Atlantic Records en 2013… Mais Lady Leshurr n’aurait pas aimé la façon « dont ils souhaitaient [les] monter l’une contre l’autre ». Exit Atlantic. Pas mal !

Méfiante à l’égard de l’industrie, la rappeuse n’oublie pas de plaire aux kids, bien consciente des enjeux marketing du web, déterminants pour l’explosion d’une artiste. Son équipe mise sur des vidéos courtes, marquantes, drôles et décalées, la série des Queen’s Speech amorcée en février 2015. Plutôt frileux au départ (le premier volet la montre seule dans un parking), les épisodes montent en puissance, jusqu’au fameux « Brush your teeth », un des hits de l’été 2015.

Pour certains, l’Azealia Banks de « 212 » (perdue en route sous les polémiques et les mauvais choix de carrière) serait de retour à Birmingham, sous le nom de Lady Leshurr.

Une question subsiste : peut-aimer Lady Leshurr si on a plus de la vingtaine ? (« Brush your teeth », ça va 5 minutes).

Oui, car si l’on réduit Lady Leshurr à l’épisode 4 des Queen’s Speech, on manque l’occasion de découvrir une artiste qui n’a finalement pas besoin d’artifices pour montrer ce qu’elle représente vraiment : une sacrée rappeuse. Si vous en doutez, regardez ce freestyle mémorable diffusé sur les ondes de la BBC en 2013.

Aux dernières nouvelles, on la découvre dans le clip du londonien Tiggs da Author (« Run ») pour… le meilleur moment du morceau, tout simplement.
Sinon, on se voit ce jeudi à Tournefeuille ! Rendez-vous au Phare dès 20h00 !

 

Paul Muselet